The Briefs

Website: www.thebriefs.com

Après deux albums " Hits after Hits " & " Off the Charts " sortis sur Dirtnap (USA) et Bitzcore (Europe) et une douzaine de singles (Sub Pop...), la nouvelle sensation US (Seattle) revient en France chez Lollipop Records. Avec deux tournées européennes au compteur et une signature chez Interscope (collaboration terminée prématurément après une nuit trop arrosée), " Sex Objects " montre la maturité et la précision de leur compositions, alliant fun, imagination et agressivité. Si leur 1er album est déjà un classique, " Sex Objects " est assurément leur meilleur, les plaçant à la tête de la vague Pop Punk New Wave ! Le CD comprend en bonus 3 vidéos, par rapport à la version américaine sortie chez BYO Records, et le LP vinyl sera coloré en jaune !

Press:

14 hits. Un disque de référence à déflorer de toute urgence (Rocksound)

L'un des grands mérites de Lollipop est de rappeler qu'il n'y a pas que les Stroke ou les White Stripes dans la vie : il y a aussi les Hives. Dans le même famille, les Briefs on déjà sortis deux albums caféinés, collection de titres sarcastiques et ravageurs. (Rock & Folk)

En l'espace de 5 ans et 3 albums, les punks de Seattle seront passés d'obscur petit groupe de quartier à méga stars. 14 chansons courtes, des mélodies entêtantes qui vont être les airs les plus sifflés dans les cours de lycée à la rentrée, tout est réuni pour faire de ce disque, un véritable best-seller. Punk sûrement, pop certainement, rock & roll incontestablement, les Briefs ont tout du groupe fédérateur et puis, des objets sexuels, ça fait toujours fantasmer, non ? (Rock One)

14 titres taillés pour déboussoler les charts. Dans un esprit entre Damned & Heartbreakers, Sex Objects a tout pour clore un dossier ouvert par Nevermind en 91 et par Smash en 94 ! (X-Rock)

Avec cet album qui risque de faire date et 14 morceaux aux mélodies enivrantes, les Briefs postulent au titre du groupe punk le plus en vue du moment. Pour ceux qui pleurent la disparition des Ramones, c'est ici et maintenant (Rolling Stone)

Aujourd'hui, il est impossible de résister à la classe de The Briefs. Pop, punk, new-wave, appelez ça comme vous voulez, c'est tout cas, une claque monumentale (Punkrawk Octobre 2004)